logo-IV-LCT.jpg

Ligue Communiste des Travailleurs

Section belge de la Ligue Internationale des Travailleurs -
Quatrième Internationale (LIT-QI)

« L'émancipation des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes. » K. Marx

Newsletter

29 août 2016

Le printemps arabe est-il toujours vivant ?

Les révolutions arabes, qui ont commencé en décembre 2010 en Tunisie et se sont répandues comme une traînée de poudre dans presque tous les pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, passent par une période difficile et contradictoire. Voici une analyse publiée par Corriente Roja, la section espagnole de la LIT-QI.
   D'une part, nous voyons un net renforcement de la contre-révolution en Egypte, au Bahreïn, en Syrie et en Tunisie. D'autre part, les forces nationales bourgeoises, les fondamentalistes islamiques et l'impérialisme, qui agissent pour vaincre ces révolutions et rétablir leur contrôle sur la région, ne sont pas parvenus à écraser complètement les masses. Celles-ci continuent de résister aux bombes de Bachar Al-Assad et de la Russie en Syrie, à la répression de Sissi en Egypte, aux manœuvres des partis du régime en Tunisie et aux attaques de l'Etat sioniste d'Israël contre le peuple palestinien ; tout cela dans un acte de sacrifice et d'héroïsme, uniquement possible dans le contexte de révolutions.
   Le but de cet article est d'analyser la situation générale des pays les plus touchés par les conflits sociaux actuels dans la région et de réaffirmer notre soutien et notre solidarité avec la lutte des peuples arabes et du Maghreb pour leur libération des griffes de l'impérialisme et des marionnettes nationales bourgeoises de celui-ci.

14 novemmbre 2015
Secrétariat international de la LIT-QI

Les attentats à Paris

La France a connu l'une de ses nuits les plus dramatiques depuis des années. La terreur s'est emparée de Paris, suite à une série d'attaques suicides menées en huit points de la ville et qui, selon un comptage partiel, ont fait au moins 127 morts et plus de 200 blessés, dont beaucoup dans un état grave.

15 février 2015

Rejetons la demande d’Obama d'envoyer des troupes !

Plus de six mois sont passés depuis que les Etats-Unis ont commencé leurs attaques aériennes « restreintes » contre les positions de l’Etat Islamique (E.I.) en Irak, une mesure qu’ils ont étendue en septembre dernier au territoire syrien, avec l’aval du dictateur al Assad. Et maintenant, le Président Obama a demandé au parlement de son pays, le Congrès, l’autorisation formelle de pouvoir engager des troupes au sol contre l’E.I. pour une période de trois ans et sans détermination de zone géographique précise.

6 décembre 2014

La force et les limites du processus révolutionnaire en Afrique du Nord et au Moyen-Orient

Le processus révolutionnaire ouvert fin 2010 en Afrique du Nord et au Moyen-Orient est toujours l'un des centres de la situation politique mondiale.
    Il comprend de nouvelles combinaisons, comme c'est le cas dans toute révolution. Et il soulève de nombreuses controverses, comme c'est le cas pour tout processus complexe. Ce texte vise à cibler les tendances générales de ces combinaisons et en souligner les limites déjà très évidentes. Nous reprenons également la polémique ouverte concernant ce processus.
   Lire une Déclaration de la LIT-QI.
16 août 2014

NON aux frappes aériennes étasuniennes sur l'Irak !

L'offensive militaire de l'Etat islamique (EI, anciennement appelé l'Etat islamique d'Irak et du Levant) avance, à partir des territoires actuellement sous son contrôle en Syrie, vers le nord-ouest de l'Irak et en route vers Bagdad. Et, deux mois après le début de cette offensive, le président étasunien, Barack Obama, a pris la décision de mener « des frappes aériennes limitées » contre les positions de l'EI, afin de « protéger les intérêts étasuniens » et de « prévenir un génocide » de dizaines de milliers de chrétiens et de membres de la communauté yézidi. Depuis la semaine dernière, ceux-ci sont assiégés dans le Mont Sinjar, où ils avaient cherché refuge, face aux menaces de l'EI.